​Le RESP : réseau des écoles de service public


​Après une collaboration de quatre années dans l’organisation de sessions communes de formation, plusieurs écoles du service public décidaient en 1995 de fonder un réseau afin d’étendre leur coopération dans différents domaines.
La déclaration commune fondant le réseau est signée en 1996 à l’Ecole Nationale de la Santé Publique.

Le réseau des Ecoles de Service Public s’est fondé sur les positions qui suivent et qui sont consignées dans la “déclaration commune des écoles” :
- La culture de service public est un vecteur fort de leur identité commune,

- La diversité des approches de cette culture constitue un enrichissement pour chacune d’entre elles,

- Le champ couvert par les formations qu’elles assurent concerne, de manière dominante, la gestion d’enjeux de société,

- La place qu’elles occupent dans l’enseignement professionnel post-universitaire constitue une spécificité,

- La nature de leurs activités, l’organisation et le cadre dans lesquels elles se réalisent, se complètent ou se recouvrent.

Le choix d’une structure en réseau a été retenu afin de promouvoir les écoles tant au plan national qu’international tout en conservant une autonomie maximale à ses membres.

Ce choix a également pour objectif un fonctionnement non centralisé, à géométrie variable, permettant aux différentes institutions de participer aux actions et réflexions conduites dans le cadre du réseau et ce en fonction de leurs objectifs spécifiques.

Le développement des activités du réseau, l’évolution rapide du nombre d’institutions y participant, la prise en charge financière et administrative d’un certain nombre d’activités conduites au profit commun des membres du réseau, ont conduit à la recherche d’une structuration.

En octobre 2001, 25 écoles signent une convention. Celle-ci fondée sur l’esprit qui a présidé à la naissance du réseau, tend à lui apporter une pérennité de fonctionnement ainsi qu’une visibilité institutionnelle.

Consulter le catalogue de formation 2013 : les ateliers du service public